Mouvoir et s'émouvoir - Tandem et tand'aime

Nos sens sont des liens entre nous et le monde extérieur, ils nous permettent aussi d'accéder à notre monde intérieur. Notre système sensoriel ou VAKOG (Visuel-Auditif- Kinesthésique-Olfactif-Goût) a son langage qui permet les relations inter-individus.

Les spécialistes en communication maîtrisent les 5 canaux du langage sensoriel (5 sens) afin de toucher, par exemple, toutes les cibles d'une campagne publicitaire grâce à une vaste "opération-séduction".

Les parents utilisent le système sensoriel pour entrer en contact avec le bébé avant la construction du langage verbal conventionnel.

L'expression corporelle fait du corps un vecteur d'émotions de manière stylisée ou esthétique. Elle exprime les mouvements de l'âme grâce aux mouvements du corps.

L'haptonomie est une pratique qui accorde une attention toute particulière à la relation avec l'autre et avec la douleur grâce au toucher.

Y a-t-il un lien entre sport et communication non verbale ?

1- L'engagement du corps dans le sport crée des émotions.

Se mouvoir et s'émouvoir sont 2 verbes possédant la même racine. Les émotions correspondent à des mouvements : On a, par exemple, envie de taper des pieds lorsque l'on est en colère. Les émotions provoquent des modifications du rythme cardiaque, de la respiration, de la température, des sécrétions hormonales, de la tension artérielle, de l'activité musculaire et cérébrale. La pratique du sport génère les même changements. Une émotion qui s'installe durablement devient une humeur, parfois même une manière d'être. Le sport peut servir de canalisateur car il consume l'hormone du stress (CORTISOL). L'activité physique produit les hormones du bien-être (ENDORPHINES). Le sport permet donc de faire passer le trop plein d'énergie des émotions par le corps pour l'évacuer.

2- Le partage des émotions grâce au sport.

Pratiquer le sport avec quelqu'un permet de passer au-delà de l'invidu. La fatigue, par exemple, est un co-ressenti qui peut donner lieu à un "accordage affectif", une synchronisation dans le présent, une convergence communicative. Vivre et éprouver au même moment un état physique et affectif identique favorise l'empathie.

L'empathie communicative c'est : s'adapter à l'autre - créer un lien en s'intéressant à l'autre - créer un échange en succitant l'attention (intéresser l'autre).

Le mouvement existait avant le mot; il n'est pas indispensable de parler pour communiquer. Il existe une intelligence émotionnelle.

Faire du tandem avec Antoine nous permet à tous les 2 d'évacuer notre stress, d'être à l'écoute l'un de l'autre, sur la même longueur d'onde. Pour Antoine, c'est une forme de socialisation. Pour moi, c'est un moment de proximité unique avec mon fils.

Img 2142

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×