Il faut savoir rebondir.

Dans la vie, c'est bien connu, il y a des hauts et des bas. Une journée peut être pleine de rebondissements, c'est palpitant ! Pour allier le sens propre au figuré, Antoine a attaqué ses 16 ans sur un trampoline.

Le montage de "la chose" fut éprouvant. "Installation facile et rapide" mentait la pub sur le carton, "3 adultes en bonne condition physique" nuançait la notice à l'intérieur. L'après-midi y est passé ! Mais quel plaisir de voir le cadeau instantanément annexé !

Dès que la météo le permet, Antoine disparaît derrière la maison, là où sont plantés sa balançoire et son trampoline...empruntant un raccourci par le petit potager où tentent de survivre les courgettes aplaties.

Par balancement ou élancement, Antoine devient, lorsqu'il parvient à se libérer de son agitation, le champion toutes catégories du mouvement immobile. Dans ses oscillations amples et régulières, on reconnaît alors un métronome, un pendule, une apesanteur, une respiration.  Il semble dans ces moments-là, en pleine possession de tout son être, comme si ce mouvement maîtrisé et apaisant devenait une enveloppe d'isolation sensorielle capable de lui indiquer sa place dans le monde.

Les techniciens des méthodes miracles ( mais controversées ) en vogue dans le domaine de l'autisme, ABA et compagnie, seraient sûrement effarés par cette manière de voir les choses.  Là où ils veulent baliser chaque comportement, chaque stéréotypie, de guidance et de correction, nous veillons à faire preuve d'ampathie et à laisser toujours les portes ouvertes entre les mondes.sdc12011.jpgsdc12014.jpgsdc12018-1.jpg

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×