Je pédale, tu pédales...nous pédalons !

Nous pédalons !

Le grand tandem si cher à nos coeurs ( et à nos mollets ! ) ne sent pas le moisi car il a beaucoup vadrouillé cet été.
Depuis que nous avons trouvé un système pour le faire entrer complétement dans la voiture, bye-bye la remorque !...toutes les sorties sont désormais permises, à condition de n'avoir que 2 passagers à l'arrière car il nous faut démonter le siège du milieu ( le vélo occupe ainsi la place centrale de notre Peugeot-Partner "tepee" et par un habile retournement de la roue avant, vient se caler "pile-poil" contre le tableau de bord, juste sous le levier de vitesses, légèrement surélevé dans ce modèle, ce qui n'entrave en rien la conduite, à part peut-être un peu le passage de la marche arrière ).
Une fois le haillon du coffre fermé, tout est dans la boîte et en route pour l'aventure ! Voies vertes du bas-Jura, routes forestières et tours de lacs, tout y passe ! C'est vélo, vélo, vélo...
Nous avons même participé en juin dernier à la "Tramjurassienne", célèbre randonnée locale empruntant une ancienne voie ferrée... une trentaine de km sur un parcours étudié spécialement pour notre équipage hors du commun et qui nous a permis le temps d'une matinée, de nous sentir "comme tout le monde" !
Et, le week-end du 17/18 septembre prochain, si la météo est de notre côté, nous allons tenter de rallier Salins-les-Bains ( 60 km tout de même sur la journée... aille-ouille, les fesses ! ) où se dérouleront les 10e journées du livre... une occasion de plus pour nous de faire une arrivée remarquée... et associer ainsi à cet événement notre  "Prince Coquelicot" !
 
En avant toute !
                                                        En avant toute !
                               Le repas des guerriers !
                                              Le grand-grand vélo vu par un artiste...
 
 Faire du vélo : si simple et pourtant si compliqué !...
Quand un enfant fait du vélo, ça paraît tellement évident alors, pourquoi est-ce si compliqué lorsqu'il s'agit d'Antoine ?
Parce que celà relève d'un exploit pour un autiste sévère ?
Parce que le cycliste n'a pas un comportement très académique ?
Parce que le vélo est un tandem ?
Toutes les différences, petites ou grandes, voulues ou subies exposent, discriminent et rendent vulnérables.
Dans la vie en général et sur un vélo en particulier, il nous faut protéger Antoine contre l'ignorance et l'intolérance, l'inconscience des chauffards, la curiosité, les moqueries et parfois même le mépris.
Chaque jour, nous essayons de passer inaperçus mais à l'opposé, à vélo nous faisons tout pour être vus.
Ce choix contraire à nos principes nous a conduit, au nom de la sécurité, à coller une étiquette dans le dos de notre fils...encore une différence...avec tout ce que celà peut comporter, y compris l'effet inverse de celui recherché !
Moralité : Antoine attirera toujours l'attention !
 
sdc11308-1.jpg
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (1)

Morgane Muillard :)
  • 1. Morgane Muillard :) | 25/11/2011
Moralité : les gens sont des c*ns !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×