Lettre au Capitaine Kirk et à Harry Potter.

Lorsque nous regardons la planète, nous pensons à tous ces endroits où nous aimerions emmener Antoine... mais où il n'ira jamais, faute de jet privé ! En effet, comment imaginer son 1m80 de mouvement perpétuel et d'émotions incontrôlables confiné dans l'exigüité d'un avion de ligne ? Jusqu'alors, nous songions avec tristesse qu'il devrait se contenter de voir les autres partir... et bien, même pas !

Nous venons d'accompagner Margaux à l'aéroport. Brieffé la veille, Antoine avait concocté pour l'occasion une phrase dont il a le secret et qu'il a répétée en boucle durant tout le trajet: "voiture-Lyon-Margaux-avion".  L'affaire commençait donc bien.

Un pique-nique aux abords de l'aéroport a permis l'observation des avions mais dans le hall du terminal, les choses se sont un peu gâtées.                               Antoine était assez calme, il a joué du pilier métallique ( taper en rythme sur les grands mâts soutenant l'armature de la structure, ça résonne fameusement... mais ça sort d'où ce bruit ?!... ), accompli 5 ou 6 allées et venues aux toilettes, fureté, prospecté, disparu et réapparu dans chaque recoin de cette étrange fourmilière, récupéré une bouteille d'eau délaissée par un voyageur.  Pour nous, rien que du très anodin mais pour la Sécurité, attitude fortement suspecte !

Nous nous sommes faits pister de loin par 2 vigiles soupçonneux, comme des terroristes.  Alors, une fois la valise de la grande soeur enregistrée et les derniers aurevoirs effectués, nous n'avons pas fait de vieux os ( pourtant, on se serait bien offert encore un tour de tapis roulant, d'escalator et d'ascenseur transparent ! ).  Nous avons préféré quitter les lieux avec notre escorte bleu marine s'assurant jusqu'aux derniers mètres que le danger potentiel s'éloignait.

Les hommes ont bien fait leur travail, nous ne leur reprochons rien, ils ont contribué au bon déroulement du vol sur lequel voyageait notre fille.  Force est de constater cependant que certains humains dans certains lieux n'ont pas leur place et que PARFOIS, on n'y peut rien et qu'il ne saurait en être autrement.

Pour terminer : Avis aux scientifiques de tous bords : il faut inventer la téléportation au plus vite ! A moins qu'un gentil sorcier nous passe sa formule magique pour transplaner vers les geysers d'Islande ou les dunes sahariennes...sdc12222-1.jpg

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

Morgane Muillard
  • 1. Morgane Muillard | 22/08/2012
Tu peux aussi écrire á Lord Asriel, Eragon et Frodon Sacquet... Ils seraient intéressés aussi !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×